Morlac

 

Ø      Le 3 août 1682 le tonnerre tua Jehan Descloux l’aisné au milieu de ses frères et neveux, en mettant à trézeau ses gerbes qui avaient estées partagées entre ses frères et luy dans un champ nommé la Poullaille proche de la Malezerie et fut enterré

 

Ø      Le 27 novembre  1704, inhumation de Jean Dubain dit « La Croix » soldat au régiment d’Asfeld, mort aux Etangs « après y avoir été malade l’espace de cinq semaines et nourry des charités des paroissiens ; qui pendant sa maladie nous a donné les marques d’un véritable chrétien, auquel nous avons administré les sacrement qu’il a reçu avec beaucoup de piété.

 

Ø      Le 6 août 1709, baptêmes de Marguerite, née de père et de mère inconnus « trouvée dans une haie des champs Fromentaux, cachée dans de l’herbe ; c’est Pierre Sallé qui l’a trouvée et qui a été son parrain et a déclaré, avec Gabrielle Béguin que l’enfant ne pouvait être né que d’aujourd’huy ».

 

Ø      21 novembre 1716 , baptême de Marie Levert fille de Pierre Levert, voiturier à charbon pour la Forge de Bigny et de Marie Frapin.

 

Ø      17 octobre 1668, baptême de Gilbert Robinet fils de Claude Robinet et de Louise Moysson. Parrain : Noble Gilbert de Bourges sieur de Larnay et capitaine pour son Altesse au Châtelet. Marraine : Dame Jeanne Delacroix.

 

Ø      7 avril 1669 , baptême de Françoise Robinet fille de Maître Jean Robinet chirurgien et de Marie Duffour. Parrain : Vénérable personne messire François Menitrou, prêtre, prieur, curé d’Allichamps. Marraine : Madeleine Duffour « hostesse à la Magdeleine à St Amand ».

 

Ø      9 octobre 1684, Pierre Auclère, fermier à Souage est présent à la visite que fait à Morlac, Monseigneur, Messire Michel Phelippeaux de la Vrillère, Patriarche, Archevêque de Bourges, Primat des Aquitaines, Conseiller du Roi en ses Conseils d’Etat et Privés, qui tenait mission à Lignières.

A la suite de cette visite, le 9 octobre 1685, l’Archevêque donne un an à la paroisse pour « murailler » le cimetière lequel est interdit ; on enterre à St Pierre les Bois.

 

 

                                                   Source : Bulletin municipal de Vallenay – Automne 1988

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *