1924 – Elections des 5 et 12 mai 1929

Issu des élections des 5 et 12 mai 1929, le Conseil Municipal avait la composition suivante :

Maire  : BORDE jEAN-bAPTISTE

Adjoint : BACHELIER Pierre

Conseillers : BONNET Auguste , SADRIN Henri , CHENON Georges, BABILLOT Ernest, GAULIER Hubert, DENIZOT Antoine, BEGASSAT Jean, THELUT Henri, FENILLAT Denis, DELIGNY Alexandre.

 

A la suite du décès de M.BORDE maire et de la démission de MM BEGASSAT et DENIZOT, des élections complémentaires désignent MM FENILLAT Maurice, RETAT, et JOLIVET comme conseillers municipaux.

L’élection du maire et de l’adjoint, le 14 Janvier  1934 donne les résultats suivants:

Maire: M BACHELIER Pierre

Adjoint : M. GAULIER Hubert

1910 – Découverte d’un corps

Le 14 Mars dernier (1910), une barque de pêche dans laquelle avaient pris place MD, gardien de la digue du Cher, son fils Auguste 1, 10 ans, et deux amis, coulait à pic près du barrage de Bigny-Vallenay, sur le Cher.
M. Decroix, seul, put regagner la berge. Les cadavres de ses deux malheureux amis furent retrouvés le lendemain. Le corps du jeune Decroix demeura introuvable, en raison du courant, jusqu’à la semaine dernière où 3 habitants de Vallenay se promenant en barque sur le Cher ont aperçu une masse sombre flottant au gré du courant près des Forges de Bigny

Source : L’Echo du Cher , mai 1910
Info recueilli par Alexandre Trepardoux journaliste pour ce même journal , mais en Mai 2010

1906 – Conseil municipal du 5/8/1906

EXTRAIT DE LA DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 AOUT 1906

 

L’an 1906 le 5 août, le conseil municipal à l’unanimité, sur proposition du « citoyen » maire, vote le projet de démolition de la vieille église désaffectée de Vallenay et décide que l’emplacement en sera employé à l’agrandissement du cimetière…..

 

Source: bulletin municipal – Automne 1984

 

 

 

NB  : nous sommes en 2008 et non seulement la vieille église n’a pas été démolie mais elle a été réhabilitée grâce à l’association « Les amis du Vieux Vallenay »

1897 – Bénédiction de l’église de Vallenay

ADC. PER 646

« La semaine religieuse »

Bénédiction de la nouvelle église de Vallenay – 5 Juin 1897

« Monseigneur AUVRELLE, vicaire général capitulaire, a béni la nouvelle église de Vallenay : la cérémonie a eu lieu Dimanche matin à 10 h. Après la bénédiction liturgique, a eu lieu la procession du Très Saint Sacrement qui a été solennellement transporté de l’ancienne église dans la nouvelle, puis a eu lieu la grand messe dont les chants soutenus par les enfants du patronage de Châteauneuf et des sœurs de la paroisse St Roch, ont donné un nouvel  éclat à la fête . A l’Evangile, le vicaire a montré, dans une pieuse allocution, ce que les fidèles doivent aimer leur église.

L’église ne pouvait accueillir toute la population accourue de Bigny et de Vallenay.

En saluant la blanche église gothique de Vallenay Monseigneur AUVRELLE a rendu hommage à son architecte, M.MARTIN de St Amand. Il a dit à cette terre du Berry comment la religion nous élève !

Il a également félicité le pasteur de cette paroisse, Monsieur l’Abbé PEPIN , dont le zèle aussi infatigable que prudent   amena à bonne fin son œuvre… »

1862 – Visite de Napoléon III à Bourges

Le 10 juillet 1862, l’empereur Napoléon III et l’impératrice venaient visiter Bourges ; à cette occasion, le préfet du Cher, M. R Paul-d’Ivoy, envoie une note à tous les maires du département pour envoyer des délégations communales à ces manifestations. Elles seront composées des autorités municipales; de Messieurs les curés et de Messieurs les instituteurs. Il est précisé : « les membres de votre députation, à la tête de laquelle vous deviez vous trouver, muni de votre écharpe, ainsi que votre adjoint, soient pourvues à l’avance du ruban tricolore qu’ils doivent avoir à la boutonnière ».

« PS. : Messieurs les maires sont priés de faire apposer le cachet de leur mairie sur un certains nombre de cartes ou de morceaux de fort papier, et de remettre une de ces cartes à chacun des membres de la députation ».

Les délégations de St Amand étaient groupées dans le jardin de l’Archevêché.

 

Source : Bulletin municipal automne 1984